Hello hello 🤗

C’est parti ce matin pour un temps avec Dieu !

Lis Luc 19 v.45 à 20 v.8

Quelques questions

  • Qui représente l’homme qui plante une vigne ?
  • Qui représentent les vignerons à qui il confie sa vigne ?
  • Que font-ils aux serviteurs envoyés par le maître de la vigne ?
  • Qui envoie-t-il finalement et que lui font-ils ?

Jésus raconte encore une parabole au peuple. Un homme plante une vigne et engage des vignerons pour qu’ils en prennent soin pendant son absence. Cet homme représente Dieu. La vigne, c’est le peuple de Dieu. Dieu a donné comme responsabilité aux chefs religieux de s’occuper de son peuple, d’en prendre soin.

Au moment où il faut récolter le fruit, le maître de la vigne envoie un serviteur pour recevoir ce qui lui est dû. Mais les vignerons sont méchants et ne veulent rien donner au maître de la vigne. Chaque serviteur envoyé est battu, maltraité et renvoyé par les vignerons. De même, Dieu a envoyé des prophètes parmi son peuple pour leur rappeler que Dieu mérite la louange de leur cœur, qu’il mérite qu’ils vivent entièrement pour lui. Mais les chefs religieux ont refusé d’écouter ces prophètes, ils voulaient être les seuls maîtres du peuple. Alors ils ont maltraité, rejeté les prophètes envoyés par Dieu.

Alors le maître de la vigne pense à une autre solution : il va envoyer son fils unique pour aller chercher ce qui lui est dû. Oui, Dieu a envoyé son Fils unique, Jésus, pour qu’on l’écoute et qu’on donne à Dieu notre cœur tout entier.

Mais les vignerons ne veulent pas entendre parler du maître de la vigne. Ils décident alors de tuer le fils pour être les seuls à pouvoir hériter de la vigne.

Les chefs du peuple vont faire exactement cela : ils vont mettre Jésus à mort pour éliminer celui qui les gène.

Que fera Dieu, le maître de la vigne après cela ? Il viendra lui-même punir ces vignerons, ces chefs religieux qui ont refusé de lui rendre ce qu’ils devaient.

Jésus ajoute cette image : l’image d’une pierre que les bâtisseurs d’une maison n’ont pas utilisée, ont rejetée. Pourtant, cette pierre est devenue la pierre la plus importante, celle du coin sur laquelle toutes les autres s’appuient. Jésus est cette pierre, la pierre la plus importante sur laquelle nous devons nous appuyer.

Les chefs religieux ont très bien compris que Jésus dit cette parabole pour eux. Malheureusement, au lieu de les faire réfléchir, cela les met en colère et ils ont encore plus envie de tuer Jésus… Quelle triste réaction !!

Ne faisons pas comme eux ! Ne rejetons pas Jésus, cette pierre sur laquelle nous devons nous appuyer pour vivre.

Donnons à Dieu ce qui lui est dû : donnons-lui notre vie.